Yoga des hormones

Lucile BERNADAC

Professeur de yoga

Le Yoga des Hormones :

Le « Yoga Balance » (ou « Hormon Yoga ») a été créé dans les années 1990 par Dinah Rodrigues, Yogathérapeute d’origine brésilienne, par ailleurs diplômée de l’Université de Sao Paulo en Psychologie et Philosophie.

Traduit en français par le terme « Yoga des Hormones », il correspond à une forme de Yoga thérapeutique hormonal.

Ce Yoga est une alternative naturelle à la thérapie hormonale de remplacement.

On parle bien d’alternative : le Yoga des Hormones ne se substitue pas à un traitement médical, il n’en est pas un, n’a ni vocation ni prétention à l’être. C’est purement et simplement une forme de Yoga.

Les séquences mises au point par Dinah R.odrigues combinent des postures dynamiques et une technique de respiration intense (Bhashtrika Pranayama).

Elle développe également un travail spécifique sur les glandes (ovaires, thyroïde, hypophyse et glandes surrénales), issu d’une adaptation de postures de  Hatha Yoga et de Kundalini Yoga.

Le Yoga des Hormones aide les femmes à booster leurs hormones féminines et à se sentir femmes et épanouies à tout âge. A travers sa pratique, chaque femme trouve des outils simples et efficaces pour traverser de manière optimale les changements hormonaux féminins.

De nombreuses femmes souffrent d’un niveau d’hormones trop bas. Souvent, le stress diminue drastiquement notre taux d’hormones, notamment d’oestrogènes.

 

Cette pathologie engendre les symptômes suivants :

  • Pertes de mémoire,
  • Perte des cheveux,
  • Fatigue,
  • Bouffées de chaleur,
  • Sécheresse uro-génitale et/ou sécheresse globale de la peau et des muqueuses,
  • Insomnies, migraines,
  • Arthrose, tendinites.

 

Le Yoga des Hormones, c’est pour qui ?

  • Toute femme de plus de 35 ans, avec ou sans symptômes ;
  • Toute femme traversant les différentes stades de la ménopause : prématurée, pré-post-ménopause ;
  • Les femmes souffrant du syndrome du tunnel carpien ;
  • Les femmes traversant une période de stress, de dépression ou souffrant de crises d’angoisse ;
  • Les personnes concernées par l’hypothyroïdie ;
  • Les femmes, dès l’adolescence, souffrant du syndrome pré-menstruel ou ayant des crampes ou saignement excessifs pendant leurs règles ;
  • Les femmes souffrant d’infertilité ;
  • Les femmes ayant des taux d’hormones trop bas, une aménorrhée, des kystes ou des ovaires polykystiques (à n’importe quel âge).

 

En raison de son efficacité, le Yoga des Hormones est contre-indiqué en cas de :

–  cancer du sein ou des ovaires,

–  endométriose avancée,

–  hyperthyroïdie importante,

–  problèmes cardiaques,

–  grossesse.

 

Pratiqué 3 à 4 fois par semaine, le Yoga des Hormones :

  • réactive et rééquilibre rapidement les principales glandes responsables des sécrétions hormonales que sont les ovaires, la thyroïde, l’hypophyse et, dans une moindre mesure, les surrénales.
  • soulage, voire élimine totalement, les bouffées de chaleur en 2 mois en moyenne, la sécheresse de la peau et des muqueuses, l’insomnie, les migraines, les tendances dépressives, l’arthrose et les tendinites.
  • remplace avantageusement un traitement hormonal de substitution et prévient les problèmes de cholestérol, d’ostéoporose et de circulation.
  • stimule la libido.
  • élimine complètement les symptômes émotionnels tel que l’irritabilité, les changements d’humeur, les crises de larmes, l’angoisse, l’instabilité émotionnelle en 1 à 2 mois en moyenne.
  • améliore la beauté de la peau (avec une diminution importante des rides), des cheveux, ainsi que la santé et la force des os.
  • stimule tous les centres énergétiques, ce qui contribue aussi à une tonification des abdos, du système digestif et augmente la souplesse et la force du fameux diaphragme pour une meilleure résistance aux éléments extérieurs.
  • rééquilibre les sécrétions hormonales, baisse le taux de cholestérol et fait chuter les risques cardio-vasculaires.
  • et réduit considérablement les risques de développer, en vieillissant, certaines maladies cardiovasculaires et l’ostéoporose.

 

Précédent

Suivant

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *