Sophrologie caycédienne

Sophrologie_2 clinique des Salins

La sophrologie caycédienne

Qu’est ce que la sophrologie?

 

Le nom sophrologie vient de trois termes grecs : SOS (équilibre, harmonie), PHREN (esprit, conscience) et LOGOS (science, étude, discours). La sophrologie est donc la science de l’équilibre de la conscience. En des termes plus simple, c’est un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et mieux-être.

La sophrologie a été développée dans les années 60 par le professeur Alfonso CAYCEDO, médecin neuropsychiatre, pour apporter un mieux-être à ses patients en limitant le recours à des médicaments.

Il a notamment construit sa méthode sur deux constats physiologiques :

  • la respiration est la seule fonction vitale sur laquelle on peut agir et qui peut influer sur le système nerveux autonome;
  • le cerveau ne fait pas la différence entre un moment vécu positivement (avec les bienfaits qu’il induit) et la remémoration de cet événement. L’impact positif sur le cerveau est le même.

Aussi, le mieux-être induit par les séances de sophrologie s’appuie à la fois sur la respiration et sur des visualisations positives. A noter que les pratiques qui constituent la structure profonde de la méthode sont des séances de relaxation dynamique. Ce n’est pas, en cela, seulement de la relaxation : on apprend alors à percevoir la détente d’autant plus fortement qu’elle succède à des exercices dynamiques.

 

Indications et bienfaits

  • Gérer son stress,
    • Lâcher prise/ arrêter les ruminations/ prendre la parole en public avec aisance/ prévention du burn-out/ amélioration du sommeil…
  • Apprivoiser ses émotions :
    • Prendre conscience de ses émotions/ les accueillir et les écouter pour mieux les vivre…
  • Se recentrer :
    • Se concentrer /accroître sa motivation et sa joie de vivre / retrouver de l’énergie / gagner de la confiance en soi…
  • Se préparer à un évènement :
    • Atteindre un objectif/ développer et accroître ses ressources et ses valeurs/ se préparer à un examen/ se préparer à passer le permis…
  • Apaiser une douleur :
    • Substituer une sensation agréable pour baisser le niveau de douleur/ amener une sensation d’anesthésie dans la zone douloureuse/ défocaliser de la sensation douloureuse…
  • Traiter des maux en lien avec l’émotionnel ou le stress :
    • Traiter l’énurésie/ le bruxisme/ les acouphènes/ les migraines/ une phobie…
  • Dépasser des phases de vie difficiles :
    • Cultiver et développer une attitude positive/ se libérer des pensées négatives/ passer un cap/ accompagner des deuils relationnels…
  • Mieux vivre une hypersensibilité :
    • Apprendre à identifier les attitudes et émotions inhérentes à une hypersensibilité/ se servir de ses émotions plutôt que de les subir.

Je vous invite à remplir avant la séance, si vous en avez le temps, le bilan diagnostic sur mon site (https://sophrocouze.com) afin d’alléger la première séance et de me permettre de cerner au mieux vos besoins. Je peux aussi vous proposer de compléter votre parcours de soin par une ou quelques séances d’hypnose selon les problématiques abordées.

 

Comment se déroule une séance ?

Une session classique dure au maximum une heure. Elle se pratique en position assise ou debout. Je vous invite à porter une tenue confortable.

Un parcours sophrologique est proposé pour atteindre l’objectif visé. Il se construit au minimum sur 4 ou 5 séances. Contrairement à une thérapie pendant laquelle on peut revenir sur des événements douloureux de sa vie, la sophrologie se focalise sur le bien-être apporté par les pratiques pour générer un mieux-être. Les pratiques répétées induisent de nouvelles attitudes face aux agressions du stress ou aux épreuves.

Toutes les séances sont enregistrées pour vous permettre de vous repasser les pratiques et de mettre en place des changements pérennes par la répétition des pratiques. Vous pouvez ainsi vous approprier plus rapidement et plus facilement la méthode et y avoir recours en tant que de besoin en toute autonomie.

Il est essentiel de garder à l’esprit que cette démarche n’est pas une formule magique qui va régler instantanément tous les problèmes, mais un procédé qui nécessite autant l’investissement du patient que celui du sophrologue.

Code de déontologie du sophrologue : le professionnel auquel vous vous adressez s’engage à une pratique assise sur une attitude de réserve, de confidentialité, de bienveillance et de non-jugement.

 

Précédent

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *